Entrepreneuriat, comment se former pour devenir un entrepreneur ?

À l’heure où l’expansion des micros-entreprises et des freelances est en plein essor, il est important pour ces nouveaux entrepreneurs d’avoir accès à des formations de qualité qui viendront les épauler dans leur création d’entreprise.
Pour vous aider dans cette démarche, SwitchAbout vous fait découvrir les points clés pour devenir entrepreneur : formations en création d’entreprise, organismes de financements, …

 

Créer son entreprise, les points clés à ne pas oublier

Après avoir longuement réfléchi quant à l’entreprise que vous souhaitez créer, il est temps de vous lancer dans l’entrepreneuriat. 

On ne le sait que trop bien, être entrepreneur signifie endosser un grand nombre de casquettes : dirigeant, manager, commercial, rh, comptable, … et tant d’autres. Bien évidemment, vous pourrez sous-traiter certaines fonctions mais durant les premières années de votre entreprise, le budget peut souvent manquer.

Par conséquent, il est fortement recommandé pour un entrepreneur de passer par des formations en création d’entreprise. Quel est l’intérêt me direz-vous ? 

Contrairement aux idées reçues, une formation en création d’entreprise est loin d’être inutile pour un entrepreneur. Même si vous vous êtes au préalablement renseigné sur de nombreux sujets, une formation à toujours sa place ! Durant celle-ci, vous pourrez rencontrer des professionnels et obtenir leurs avis qui sont toujours les bienvenus. Sans oublier qu’un professionnel pourra également répondre à toutes vos questions !  

En choisissant de suivre une formation entrepreneuriale, vous pourrez ainsi : 

  • Structurer un business plan et une stratégie d’entreprise
  • Déterminer quelles sont les ressources dont vous aurez besoin
  • Développer votre réseau de professionnels
  • Accroître vos compétences dans différents domaines

Vous souhaitez vous inscrire à une formation en création d’entreprise ? Sachez que certaines formations sont éligibles au Compte Personnel de Formation ! 

 

Création d’entreprise, une formation éligible au CPF

Avant de vous lancer dans le choix de votre formation, avez-vous étudié toutes les possibilités de financement ? 

Durant vos recherches, vous avez sûrement entendu parler du CPF ou Compte Personnel de Formation. De quoi s’agit-il ? Quel est son fonctionnement ? On vous explique tout ! 

Pour rappel, le CPF est un capital financier acquis par tous les salariés du secteur public, privé. Il est utilisable tout au long de votre vie active, mais aussi durant une période de chômage. Le CPF peut être utilisé par un salarié pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. 

Quels sont les avantages du CPF ?

Vous avez déjà travaillé en France ? Vous avez donc déjà cumulé des droits CPF qui peuvent être utilisés pour une formation. 

Un des nombreux avantages qu’offre le CPF réside dans les conditions d’utilisation. Que vous soyez en poste, demandeur d’emploi, ou en reconversion professionnelle, le CPF peut être utilisé à n’importe quel moment. 

Comment obtenir le financement CPF ?

Lorsque vous aurez choisi la formation pour créer votre entreprise, il sera temps de financer celle-ci. Pour commencer, il est tout à fait possible que votre solde CPF couvre la totalité du montant de la formation. Dans ce cas, vous n’aurez rien à débourser ! 

Dans le cas contraire, si vous ne disposez pas d’assez de crédits CPF, il vous faudra compléter à l’aide de fonds personnels. Sinon, vous pouvez par exemple faire une demande d’abondement directement à Pôle Emploi. 

 

Création d’entreprise, quelles sont les autres aides financières ? 

Durant la phase de création d’une entreprise, l’aspect financier est bien évidemment un élément non-négligeable à prendre en compte. Pour aider les créateurs et les repreneurs d’entreprises dans leur projet, de nombreux organismes proposent des aides financières.

L’aide la plus connue aujourd’hui est proposée par l’État français. Mais d’autres organismes proposent eux aussi leurs propres financements. Voici une courte présentation des caractéristiques principales des différentes aides.

L’Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise 

L’Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise ou ACRE est une exonération partielle des cotisations sociales de l’entreprise :

  • Assurance maladie, maternité, invalidité, décès,
  • Prestations familiales,
  • Assurance vieillesse de base.

Avant 2020, l’exonération des charges sociales se faisait sur une durée de trois ans. Désormais, depuis le nouveau décret du 1er Janvier 2020, l’ACRE est valable sur une durée de 12 mois. Vous ne payerez donc votre cotisation sociale qu’à 100% à la fin de votre première année d’exercice. 

Attention, pour pouvoir bénéficier de l’ACRE, il faut faire votre demande dans les 45 jours après la création de votre entreprise et respecter certains critères. Nous vous conseillons de faire rapidement votre demande afin de ne pas perdre quelques mois d’exonération. 

En ce qui concerne le montant des cotisations sociales, celui-ci dépend de l’activité de votre entreprise. Voici un tableau récapitulatif suivant votre activité. 

Source : economie.gouv.fr

Depuis la nouvelle réforme, les entreprises créées à partir du 1er Janvier 2020, voient le taux de l’exonération des charges sociales modifié. Maintenant, pour les prestations de services, le taux sera de 11% la première année contre 5,5% avant la réforme. Pour les entreprises de vente de marchandises, le taux est de 6,4% contre 3,2% auparavant. 

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site Service Public dédié à l’ACRE.

Pôle Emploi

Si vous êtes en situation de demandeur d’emploi, sachez que Pôle Emploi propose un dispositif : l’ARCE. Cette Aide à la Reprise ou la Création d’Entreprise permet aux entrepreneurs de percevoir une partie du reliquat de leur droit aux allocations chômage. 

Les entrepreneurs qui souhaitent bénéficier de l’ARCE devront opérer un choix. En effet, ils ne peuvent pas percevoir à la fois leur Aide au Retour à l’Emploi (ARE) et l’ARCE. 

Bien entendu si un entrepreneur choisi de toucher l’ARCE, il doit remplir certaines conditions : 

  • Avoir perçu l’ACRE
  • Créer ou reprendre une entreprise
  • Toucher une indemnisation chômage ou y être éligible. 

Ainsi, pour obtenir cette aide, vous devez formuler votre demande auprès de votre agence Pôle Emploi. 

Le Prêt d’Honneur

Le prêt d’honneur est un dispositif destiné aux entrepreneurs n’ayant pas assez d’apports personnels pour obtenir un emprunt bancaire. 

Pour renforcer cet apport et boucler votre demande de financement, vous avez la possibilité de contracter un prêt sans aucuns intérêts ni garanties. 

Vous vous engagez sur l’honneur à rembourser ce prêt, d’où le nom qui lui est attribué : « prêt d’honneur ». Attention, il est important de préciser que ce prêt vous est accordé à VOUS et non à l’entreprise que vous créez. 

En choisissant d’opter pour le prêt d’honneur, vous apportez une crédibilité supplémentaire à votre projet de création d’entreprise et à votre demande de financement. 

Par ailleurs, le prêt d’honneur vous permet également de bénéficier de l’accompagnement de l’organisme qui vous finance durant des phases cruciales de votre projet : le démarrage et le développement de l’activité.

Aujourd’hui, il existe deux réseaux nationaux qui octroient ce type de prêt : Initiative France et Réseau Entreprendre

Pour bénéficier d’un prêt d’honneur, il vous faut créer un dossier le plus complet possible. Celui-ci sera examiné par un comité de chefs d’entreprises, de banquiers et toutes autres personnes en lien avec le monde financier.

Pour ce qui est du montant octroyé, chaque réseau dispose de ses propres règles. Initiative France propose des prêts pouvant aller de 3 000 à 50 000€. Quant à Réseau Entreprendre, l’organisme offre des prêts compris entre 10 000 et 50 000€.

 

Créer une entreprise, quelles sont les formations existantes ?

Vous venez de découvrir les éléments de financement à connaître lorsque vous décidez de créer votre entreprise. Il est maintenant temps de vous parler des formations en création d’entreprise. 

Aujourd’hui, de nombreux organismes proposent des formations pour les créateurs d’entreprise afin de les épauler dans leur projet. 

Chez SwitchAbout, nous mettons en avant un large choix de formations, notamment en création d’entreprise. Vous pouvez les retrouver sur notre site internet dans la rubrique « Entrepreneuriat ». 

En plus des formations en création d’entreprise, vous y retrouverez des formations en lien avec le e-commerce, la reprise d’entreprise ou bien le freelance. 

Vous pouvez également retrouver des formations en création d’entreprise chez notre partenaire CréActifs. Ces formations vous feront découvrir les rudiments de la création d’entreprise, son fonctionnement et bien d’autres éléments en lien avec votre projet.

 

Formation en création d’entreprise, ce qu’il faut retenir

En choisissant de vous lancer dans une création d’entreprise, cela vous permettra de développer vos soft skills. Comme nous l’avons vu, créer son entreprise requiert des bonnes connaissances dans de nombreux domaines. Quoi de mieux qu’une formation pour vous aider sur ce point ? 

Vous pourrez ainsi vous lancer étape par étape dans votre démarche de création d’entreprise avec tous les éléments clés en main. Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour vous former et pour financer votre entreprise.  

Il ne vous reste plus qu’à apprendre et entreprendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *